Error: No CURL Found - Social Networks AutoPoster needs the CURL PHP extension. Please install it or contact your hosting company to install it.

Revue de presse 05/10/2012 – Rugby Club Sénonais Aller au contenu

Revue de presse 05/10/2012

« Ne pas arriver la fleur au fusil »

Trois victoires au compteur. Pas de quoi rassasier le RC Sénonais. Prolifiques et déjà tombeurs de Chablis fin septembre (15-13), les partenaires de Mickaël Braillard lancent dimanche un autre derby avec vigilance, même contre un RC Ordon blessé.

INTERVIEW

Serti d’un nouveau nom et de nouvelles ambitions, le RC Sénonais a basculé avec appétit dans cet exercice de 1 re série. Une belle santé à maintenir contre Ordon, voisin mal en point mais toujours dangereux.

Comment expliquer ce début de saison canon du RCS, reçu trois sur trois ? Notre collectif montre du sérieux et de l’implication depuis l’avant-saison et la préparation physique. Tout cela joue en match, où notre montée en puissance est visible. On est sur la dynamique de la fin de saison dernière. Chacun sait ce qu’il doit faire. Et s’entraîner à cinquante encourage beaucoup plus à gagner sa place le week-end…

En quoi cet énième derby contre Ordon résonne-t-il comme un match à part ? Un derby reste un derby. Il ne faut pas se voiler la face, ce sont les copains contre les copains. On se connaît bien. Sur le terrain, ce seront 15 guerriers contre 15 guerriers et l’on fera les comptes après la 80 e minute. Trois matches gagnés pour nous, trois perdus pour eux. C’est un match qu’ils attendent. Ils auront faim. En restant sérieux comme depuis le début, il n’y a pas de raison que ça ne passe pas. On ne devra pas pour autant arriver la fleur au fusil.

Un mot sur l’apparition des bonus offensif et défensif ? Ah, s’ils avaient été là la saison dernière, on serait monté. On doit gagner à la maison avec le bonus offensif et ne pas se prendre des doudounes à l’extérieur (sic). Pour dimanche, les entraîneurs ont annoncé l’objectif de s’imposer avec la manière.

Vincent Thomas

lu sur L’Yonne.fr

Laisser un commentaire